Maestros du 22e festival de Kerallic



Michaela Böttinger y Cristian Miño

Michaela Böttinger y Cristian Miño


Mika et Cristian sont professeurs de tango argentin de Buenos Aires. En tant que tels, ils sont souvent invités pour enseigner dans des festivals, en Argentine, bien sûr, et en Europe. Citons notamment l’European Tango Festival Rome, l’Izmir Tango Marathon, le Tango Secrets Festival, le Hasselt Open Air Tango Festival, sans oublier le Festival de Tango de Val Cenis et le Sainte Tango Festival en France. Mika et Cristian aiment également la scène et ont participé à de nombreux shows dans leur pays et à l’étranger, comme Tango Fire, Tango Metropolis, Señor Tango. Dans la capitale portègne, ils possèdent leur propre studio, dans lequel ils enseignent et dirigent leur compagnie Reve Rouge tango arte.


Durant leurs cours, Mika et Cristian s’appliquent à apprendre à leurs élèves les fondamentaux tant techniques qu’au niveau de l’expression. Pour eux, chaque corps est unique, avec une histoire, des besoins et des désirs propres; l’ensemble jouant un grand rôle dans le tango et l’enrichit. Partant de cette philosophie, le couple accompagne les élèves avec méthode, patience et beaucoup de gentillesse dans le développement de leur propre personnalité dans le tango. Pour eux, chaque corps est unique, avec une histoire, des besoins et des désirs propres; l’ensemble jouant un grand rôle dans le tango et l’enrichit. Partant de cette philosophie, le couple accompagne les élèves avec méthode, patience et beaucoup de gentillesse dans le développement de leur propre personnalité dans le tango.





Oscar Beltran y Victoria Laverde

Victoria Laverde & Oscar Beltran


Oscar et Victoria apprennent à danser le tango au sein de l’école de tango Piazzolla, dans leur pays d’origine, à Cali, en Colombie.

Depuis 1999, ils forment un couple de danseurs. Parallèlement, ils suivent une formation pour intégrer l’équipe des professeurs de leur célèbre école, filiale de “Estudio Dinzel Internacional”, dont le siège est à Buenos Aires et dont les directeurs, Rodolfo y Gloria Dinzel, sont reconnus comme maestros au niveau international.

Après avoir fondé leur propre école, El Abrazo, et participé à de nombreux festivals – dont “9 Días de Tango y Nada Mas” (Neuf jours de tango et rien de plus) – et manifestations dans leur pays, ils concourent en 2006 au quatrième championnat du monde de tango à Buenos Aires et sont finalistes dans la catégorie tango Salón.

Le couple s'’intalle alors à Buenos Aires et poursuit son apprentissage artistique et pédagogique du tango.

Oscar et Victoria suivent notamment une formation technique et artistique fondée sur la recherche du mouvement.

Depuis 2008, ils font partie de l’Académie de tango argentin, Fabrica Tanguera, dirigée par Alejandra Mantinan.

Le couple, qui participe à de prestigieux festivals internationaux depuis 2010 – Rome, Monaco Tutzing… –, est apprécié pour la qualité de son enseignement ainsi que pour son interprétation de la musique et le rythme qui marque ses démonstrations et ses cours.




Laura D'Anna y Sebastián Acosta

Laura D'Anna y Sebastián Acosta


Laura D’Anna débute une carrière prometteuse de danseuse classique très jeune, à 6 ans, à Santa Rosa, La Pampa. Trois ans plus tard, elle est déjà danseuse professionnelle, puis vers 11 ans, elle obtient la place de soliste dans le Ballet provincial de Missiones, puis à Buenos Aires dans le Ballet de Mercosur. C’est riche de cette expérience qu’elle se dirige vers le tango.

C’est avec le folklore que Sebastián Acosta commence à apprendre à danser, avant de s’orienter vers le tango. À Concepción, Tucumán. Passionné par cette danse, il s’installe à Buenos Aires pour poursuivre son apprentissage.

Laura et Sebastián apprennent auprès des plus grands maestr(a)os portègnes : Julio Balmaceda, Milena Plebs, El Chino Perico ou encore Gloria et Eduardo Arquimbau. Enseignement qu’ils dispensent eux-mêmes aujourd’hui, en Argentine – Estudio Mario Morales, Escuela argentina de tango, El circo del aire – et à l’étranger : Espagne, Corée… et Kerallic pour la deuxième fois.




Stella Baez y Ernesto Balmaceda

Stella Baez y Ernesto Balmaceda


Voilà vingt ans maintenant que le couple danse et enseigne et le tango. Pour eux “danser le tango est comme jouer une mélodie d’amour”. On offre son cœur à l’autre, pour que les deux battent à l’unisson, pour que l’on ne fasse qu’un. On marche au rythme de la musique avec souplesse et élégance, et en cadence. Sans perdre la technique, base indispensable à toute improvisation dans le mouvement.

Pour cela, dans leurs cours, Stella Baez et Ernesto Balmaceda insistent sur la technique, la posture du couple, la marche, mais ils nous font aussi découvrir l’émotion et les sentiments qu’apportent le tango. Se réclamant du style tango-salon, c’est dans le monde entier qu’ils délivrent leur savoir et le partagent également sur scène lors manifestations ou pièces de théâtre. Sans oublier l’Argentine et Buenos Aires où ils dirigent notamment chaque année des cours et séminaires dans le cadre du Festival de tango de la ville. Festival auquel ils participent également en tant que jurés dans les catégories tango de scène et tango de piste.